Tous, Blog, Vie de bureau


Plus connecté, plus propice à la collaboration ou même carrément à la maison : voici comment les jeunes actifs voient le bureau du futur !

Votre bureau idéal, vous le voyez comment ? Le cabinet d'assurances Hiscox a réuni les chiffres de plusieurs études réalisées entre 2013 et 2015 auprès des jeunes actifs français pour déterminer les tendances et se faire une idée de la silhouette des bureaux du futur. Le tout est présenté dans une infographie à découvrir ici.

Bureau du futur : les trois visions les plus séduisantes

Des ces études, trois tendances ont émergé. En général, es employés voient leur futur bureau plus connecté et plus adapté aux projets collaboratifs. À l'inverse, d'autres voient une diminution importante des "véritables" bureaux et la généralisation du télétravail.

Le smart office : un bureau plus connecté et plus soucieux du bien-être des salariés

93% des jeunes actifs ne veulent plus d'un bureau classique ; il est donc temps de changer  ! Pour preuve, 40% d'entre eux placent l'espace de travail comme un critère déterminant dans le choix de leur employeur. La configuration des bureau et les attentions accordées au bien-être des salariés ne sont donc pas à négliger !

Ce qui ressort également, c'est la digitalisation des entreprises. Pour exemple, 60% des objets connectés seront achetés ou utilisés en entreprise. Les services de ressources humaines (quand il y en a) ont un rôle très important à jouer dans cette transformation digitale.

Plus de place au coworking !

Un bureau plus agréable, ça tient notamment à la mise en place d'espaces de co-working. C'est un point qui tient à cœur à 73% des français actifs.

Une hiérarchie et des horaires plus souples, des espaces ouverts qui sortent de l'ordinaire comme les incubateurs ou les fablabs : voici autant de tendances qui peuvent participer à l'épanouissement des projets collaboratifs innovants.

Travailler tranquillement depuis chez soi : l'essor du télétravail

Si le coworking est tendance aujourd'hui, certains salariés préfèrent s'isoler et travailler tranquillement chez eux plutôt que dans un open space. 

Par ailleurs, plus de la moitié des employés travaillent chez eux ou ailleurs, en dehors du bureau. Ce phénomène est en partie dû au nombre de plus en plus important de travailleurs en freelance ; ils devraient d'ailleurs représenter 30% de la population active en 2035 selon Regus.

Le télétravail pour (presque) tous, c'est donc possible ? En tout cas, ce n'est pas un problème pour les managers : 72% sont favorables à ce système de travail à condition qu'il soit bien encadré. Cependant, le bureau a encore un bel avenir devant lui : 38% des jeunes actifs ont besoin de contact et trouvent le télétravail trop solitaire.