Tous, Blog, Recrutement, Social Media, Eotips, E-reputation

Trouver un emploi, ce n’est pas une mince affaire. Chaque semaine, Eotim vous livre ses « Eotips », des astuces pour vous aider dans votre recherche. CV, lettre de motivation, entretien... Toutes les étapes importantes seront abordées. Suivez le guide !

Si aujourd’hui l’envoi d’un  CV et d’une lettre de motivation sont encore un passage obligé pour adresser une candidature, cela ne suffit plus dorénavant !

Vous disposez désormais d'une nouvelle identité : celle que vous avez sur le web. L’ensemble de vos comptes sur les réseaux sociaux, les photos, commentaires et avis que vous avez laissés sur des sites internet constituent votre identité numérique. Chacun peut consulter ces résultats en tapant votre nom sur Google.

Au regard de cela, il devient capital d’analyser et de gérer les empreintes que vous laissez sur le web pour qu'elles vous avantagent plutôt qu'elles vous nuisent. Cela est d'autant plus vrai si vous êtes en recherche d’emploi. 

Ce processus est ce que l’on appelle la gestion de son e-réputation personnelle. Voici la marche à suivre, expliquée en 10 étapes clés.

1. Surveillez votre e-réputation

La première étape consiste à regarder ce qui se dit de vous sur internet. Pour cela, vous pouvez commencer à faire une petite recherche sur vous-même. En Googlisant votre nom et prénom, vous trouverez tous les résultats auxquels un potentiel recruteur peut avoir accès. N’oubliez pas de regarder aussi la partie « Images » et « Vidéos ».

Vous pouvez alors vous auto-évaluer. Parmi les résultats qui émergent, identifiez ceux qui vous paraissent positifs, négatifs ou neutres. À partir de cela, votre mission sera d’optimiser votre e-réputation en créant ou modifiant des résultats pour que ceux qui sont les plus valorisants pour vous apparaissent en premier.

À noter que vous devez faire cette analyse régulièrement pour vérifier que des résultats négatifs ne remontent pas à la surface.

2. Faites le point sur votre marque personnelle

La marque personnelle ou personal branding correspond à la construction d’une identité numérique forte sur le web. Pour soigner votre e-reputation et vous faire remarquer des potentiels recruteurs, il est important de ne pas négliger cette étape.

Mais alors, comment transformer votre personne en marque ? Chacun de nous, individuellement, peut devenir une marque personnelle. À vous d’identifier vos forces, vos faiblesses, vos compétences clés, vos centres d’intérêt et vos expériences pour la constituer. Le bilan de cette analyse vous servira de base pour créer et/ou optimiser les résultats qui apparaissent sur vous sur internet.

3. Optimisez vos résultats en faisant remonter les plus positifs sur la première page de Google

L’optimisation de votre e-réputation est un travail de longue haleine.

Pour améliorer vos résultats, vous devez suivre une véritable logique SEO (référencement naturel). À partir des mots clés que vous avez identifiés en construisant les bases de votre marque personnelle, vous allez pouvoir créer du contenu autour de vous-même, qui correspond à vos valeurs, vos compétences et votre personnalité. Rédigez des descriptions longues sur les réseaux sociaux professionnels, votre CV en ligne ou votre blog en utilisant ces mots clés. Créez également des liens entre vos résultats positifs (par exemple, le lien vers votre compte LinkedIn sur votre CV) pour leur donner plus de force.

Vos résultats positifs auront ainsi plus d'impact et remonteront plus facilement sur la première page de Google.

4. Séparez vos contenus professionnels et personnels

Tout comme dans la vraie vie, il est fortement conseillé de séparer votre vie personnelle et professionnelle sur le web. En effet, les recruteurs apprécieront de trouver du contenu en relation avec votre secteur d'activité en vous recherchant sur internet. Ils risquent cependant de moins apprécier vos dernières photos de vacances ou vos commentaires sur vos derniers achats Amazon. Si ces contenus ne sont pas spécialement compromettants pour vous, ils n'ont en revanche rien à faire dans votre univers professionnel.

Ainsi, il est conseillé de paramétrer la confidentialité de ces résultats si cela est possible ou d’utiliser un pseudo pour publier un contenu personnel sur le web afin d’éviter que vos contacts professionnels y aient accès.

5. Créez votre CV en ligne

Le web est une formidable opportunité pour vous de créer et d'héberger les éléments clés d'une candidature, consultables à tout moment par n'importe quel recruteur. 

En plus du CV papier, il est indispensable aujourd’hui d’avoir un CV en ligne sur lequel les potentiels recruteurs pourront visualiser l’ensemble de votre parcours professionnel. Vous pouvez créer vous-même un site qui résume votre parcours et vos compétences ou utiliser un outil pour héberger votre curriculum vitae. Le plus connu est DoYouBuzz, un site sur lequel vous pouvez également préciser si vous êtes en recherche active ou en simple veille.

Cette démarche permettra à de potentiels recruteurs d’avoir directement votre CV à jour et détaillé sous les yeux avec vos coordonnées pour vous contacter. Un CV qu'il peut télécharger en PDF ou imprimer, s'il le désire. Par conséquent, si vous choisissez de créer un site, n'oubliez pas d'y ajouter une version numérique de votre CV papier. Si vous utilisez DoYouBuzz, cela n'est pas nécessaire.

6. Mettez en ligne votre portfolio

En plus du CV, vous pouvez également créer un portfolio en ligne. Celui-ci vous permettra de mettre en valeur les différents projets sur lesquels vous avez travaillé en y ajoutant des détails et des visuels.

Les portfolios sont des outils généralement très appréciés par les recruteurs car ils apportent des preuves de vos expériences et mettent en lumière vos succès. Ils peuvent ainsi juger de vos compétences et se faire une bonne opinion de vous.

7. Soyez présent sur les réseaux sociaux professionnels et utilisez-les de manière efficace

Vous avez probablement dû entendre très souvent parler de  LinkedIn et ​​Viadeo. Ces réseaux sociaux dits « professionnels » sont un excellent moyen de vous faire connaître sur le web en donnant une image positive de vous.

En effet, ils sont en général très bien référencés sur Google et vous permettent également d’élargir votre réseau grâce à l’ajout de relations pertinentes.

Pour que ces outils soient vraiment efficaces, veillez à bien mettre à jour votre situation professionnelle lorsque celle-ci évolue et à rattacher votre profil à celui de votre entreprise si elle en a un. Vous pouvez également ajouter vos projets personnels en relation avec votre activité, vos certifications ou encore vos engagement associatifs.

Si vous choisissez d’être présent sur les deux plateformes, veillez à ce que vos profils soient cohérents entre eux. Ils doivent également l’être avec votre CV en ligne si vous en avez créé un.

Enfin, LinkedIn et Viadeo sont avant tout des réseaux sociaux. Cela signifie que, comme tout réseau social, il ne sont pas fixes mais doivent vivre. Essayez donc de les alimenter régulièrement en partageant des articles en rapport avec votre activité ou en rédigeant vos propres posts.

8. Tweetez de manière professionnelle et active

Parmi les réseaux sociaux plus « classiques », Twitter peut être un excellent vecteur de visibilité sur le web. Utiliser cette plateforme pour poster régulièrement sur votre secteur d’activité peut vous accorder de la crédibilité, voire vous ériger au rang d'influenceur dans votre domaine. À vous de bien choisir le contenu que vous publiez, mais également vos abonnements et les membres de vos listes.

Attention, on n’oublie pas la règle du point 4 : si vous voulez utiliser Twitter comme un outil professionnel, évitez de publier des messages personnels sur ce réseau social ; d'autant que votre profil est public si vous gardez vos paramètres de base.

9. Renforcez les paramètres de confidentialité de votre page Facebook

Si comme la plupart des gens vous avez un usage personnel de Facebook, vous devez veiller à renforcer la confidentialité de votre profil. À moins d’utiliser un pseudo sur ce réseau social, il y a de fortes chances qu’il apparaisse dans les premiers résultats lorsqu’on vous cherche sur Google ; d'où l'importance de cette démarche.

Dans ce cas, vous devez restreindre l’accès à vos informations à vos seuls amis. Vous éviterez ainsi qu’une photo compromettante, ou simplement trop personnelle, apparaisse aux yeux des recruteurs.

10. Mettez en place des outils de veille

Une fois vos résultats optimisés, il est important d'utiliser des outils de veille ou d'alerte pour surveiller votre e-réputation sur le long terme et être informé des nouveaux résultats positifs ou négatifs qui peuvent surgir. Vous pouvez utiliser Google Alertes ou d'autres outils pour surveiller votre présence sur le web.

Rendez-vous mercredi prochain pour d'autres conseils !