Tous, Blog, Eotips

Êtes-vous réellement conscient(e) des compétences professionnelles et personnelles que vous possédez ? L’écart peut être conséquent entre ce votre entourage pense de vous et la personne que vous êtes vraiment. Ne laissez pas les autres étouffer votre voix intérieure, dites-leur plutôt qui vous êtes. Voici quelques conseils pour connaître, affirmer et revendiquer votre richesse intérieure.

Déterminer vos compétences clefs : pourquoi est-ce essentiel ?

Lors d’un entretien, le réflexe commun est de mettre en avant les certifications ou diplômes obtenus pour se valoriser. Au-delà des compétences techniques, les compétences relationnelles basées sur votre personnalité sont tout aussi essentielles à mettre en lumière. Aujourd’hui, 81% de la population active considère que les compétences relationnelles constituent un facteur clé de réussite professionnelle selon une enquête d’Elabe. En effet, comme l’a rappelé Tony BERTHOMÉ, coach Digital Active lors de l’événement Google à Caen, « on recrute une attitude, une personnalité ».

Beaucoup de personnes ne pensent pas forcément à les mettre en avant par manque de temps, car ils ne les connaissent pas ou alors qu’ils en ont une idée floue. Or, les identifier vous permet de mieux vous connaître ; et donc de savoir où vous souhaitez aller et comment vous voulez vous y rendre.

1. Compétences : trouvez vos hardskills et softskills

Les hardskills représentent vos compétences techniques. Elles sont l’expression des savoirs-faire acquis grâce à des diplômes, des certifications et des expériences professionnelles ; par exemple la maîtrise d’un logiciel ou d’un langage de programmation. Les softskills, eux, représentent vos compétences relationnelles et émotionnelles. Synonymes de savoir-être ils se basent sur votre personnalité. L’empathie, la créativité ou la capacité à gérer le stress sont des softskills.

Comment les déterminer ? Divers tests et méthodes pour vous connaître existent tels que le test MBTI, le best-self ou l’Ikigai. 

2. Comment lier vos hardskills à vos softskills ?

Afin d’informer votre futur(e) employeur de l’ensemble de vos compétences, il est pertinent de mettre en relation vos compétences techniques et relationnelles. Au préalable, listez vos compétences techniques d’un côté et relationnelles de l’autre. Ensuite, liez les entre elles de façon la plus significative possible.

Pour cela, appuyez-vous sur vos expériences professionnelles, les projets et actions auxquels vous avez participé. Associez-y systématiquement les rôles clefs ainsi que les différents savoirs- faire et savoirs-être que vous avez dû mobiliser dans ces situations. Lier vos hardskills à vos softskills permettra d’appuyer les différents traits de caractère que vous évoquerez et ainsi prouver à votre interlocuteur la véracité de vos propos.

3. Mettez en valeur vos compétences sur votre CV et vos mails de motivation

Pour maximiser vos chances de décrocher un entretien dans l’entreprise de vos rêves, vous devez mettre en avant vos compétences dès l’envoi de votre candidature. Ces dernières sont propres à votre personne, elles déterminent qui vous êtes et vous différencient des autres candidats.

Dans votre CV, il convient de prévoir un espace dédié : par exemple en bas à droite afin de finaliser l’aperçu de votre profil auprès de l’employeur. Ainsi, il peut rapidement avoir une idée de votre personnalité et visualiser davantage les traits de caractères dominants de votre personne.

Pour ce qui est de la mise en valeur de vos compétences au sein d’un mail de motivation, mettez-les en avant en les liant aux actions éventuelles que vous pourriez mettre en place au sein de l’entreprise que vous convoitez. N’hésitez pas à mettre des mots sur vos valeurs et vos traits de caractère. Ainsi, le mail de motivation fera transparaître vos aspirations et votre personnalité tout en décrivant implicitement ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

4. Mettez en avant vos compétences lors d’un entretien

L’entretien est une autre phase importante du processus de recrutement à laquelle vous devez vous préparer de façon minutieuse.

Avant la rencontre, n’oubliez pas de faire un petit récapitulatif de vos compétences clefs. Mobilisez celles qui permettront à l’entreprise de se projeter avec vous. Montrez votre capacité à interagir avec les autres ou encore votre habileté à vous adapter, à être créatif en vous appuyant sur des faits et expériences concrètes. Démontrez au recruteur que vous êtes la pièce de puzzle qui leur manque. 


Vos expériences professionnelles et personnelles contribuent à développer vos compétences et à définir qui vous êtes. En les liant à vos expériences professionnelles, vous disposez d’un atout supplémentaire pour être convaincant(e) auprès des recruteurs. Enfin, n’oubliez pas que, de la même manière que chacun évolue au fil des expériences, les hardskills et softskills d’un individu ne sont pas figés dans le temps, il convient de faire un point régulièrement dans la mesure où ceux-ci évoluent au cours de votre vie !