Tous, Blog

Image

Le télétravail est une habitude prise pendant le confinement, mais qui perdure pour de nombreuses entreprises. À la fin de l’épidémie cette méthode va-t-elle devenir la norme pour les entreprises ?

 

Des acteurs de l’économie mondiale se sont prononcés sur le fonctionnement en télétravail, et ils en pensent beaucoup de bien ! Frédéric Oudéa, président de la Société Générale a déclaré avoir remarqué que le télétravail dans son entreprise fonctionnait très bien, tandis que Mark Zuckerberg (PDG de Facebook) a dévoilé son souhait de voir Facebook comme un acteur important du monde du télétravail. Arriverons-nous à un monde où le télétravail est une activité marginale dans le monde de l’entreprise ?

Le télétravail pose des problèmes

Pour travailler efficacement à distance, direction et collaborateurs doivent s’adapter. Plusieurs défis sont à relever et nous vous avons demandé sur les réseaux sociaux lequel est le principal.

 

46% d’entre vous pensent que c’est l’intégration des nouveaux collaborateurs, pourtant c’est possible en adaptant votre plan d’intégration habituel. Vous devez simplement rester présent pour votre collaborateur mais aussi organiser des petits évènements pour que vos collaborateurs travaillent ensemble.

Comment bien s’équiper en télétravail ?

23% ont voté pour l’équipement. Il est vrai que votre logement n’est pas toujours équipé d’une connexion WiFi stable, ou du dernier Mac ou des différents logiciels nécessaires à la réussite de vos tâches. La loi oblige votre employeur à rembourser tous vos frais professionnels qui vous aident dans l’exécution de vos tâches. Cela fonctionne pour l’abonnement internet mais aussi pour l’achat des fournitures de votre bureau (ordinateur, téléphone professionnels, logiciels…)

Peut-on vraiment être efficace en télétravail ?

 

Sur notre sondage, 15% des votants ont choisi l’option de l’efficacité comme défi majeur du télétravail. Même s’il est vrai que certains professionnels éprouvent des difficultés à se motiver et se concentrer en télétravail, ce n’est pas le cas de tous. Les chiffres les plus positifs à ce sujet indiquent que les habitués du télétravail ont augmenté leurs productivités de 5 à 30%. D’ailleurs, pour les nouveaux adeptes du télétravail, le confinement a vu une baisse de la productivité de 1%. Cette baisse de production est due notamment à une mauvaise connaissance de la corrélation entre télétravail et efficacité.

 

Si vous pensez qu’exercer votre activité depuis votre domicile n’est pas une bonne idée car il y a trop d’éléments qui pourraient vous distraire, vous n’êtes pas obligé(e) de travailler de chez vous ! Il est possible de travailler dans un café avec du WiFi ou dans un espace de coworking ou même mélanger les deux. Les cafés coworking vous permettent d’être dans un endroit calme disposant d’une connexion WiFi. Dans la plupart de ces cafés, vous ne payez pas vos consommations mais votre présence dans le café à des prix très abordables.

 

Finalement, 15% de nos participants ont pensé que le défi du télétravail était la communication interne. Cependant, le confinement a pu montrer que les sociétés étaient capables de communiquer grâce aux différentes applications (Skype, DropBox, mail…). De plus, 72% des télétravailleurs ont dit être satisfaits par les mesures prises par leurs sociétés pour la communication interne.

Et pour la planète ?

Le télétravail est aussi un atout pour la planète puisqu’il permet de limiter les déplacements. Le trajet entre le lieu de travail et le domicile est le plus fréquent chez la population (en moyenne 9 000 km par employé par an). Moins de déplacements entraîne une diminution de la pollution. On estime qu’un collaborateur exerçant du télétravail deux jours par semaine permet une diminution de plus de 800kg de CO2 par an.

Et votre bien-être ?

Une étude américaine considère qu’un télétravailleur a une meilleure hygiène de vie. Le temps que vous gagnez à ne pas vous déplacer est un temps supplémentaire pour vos loisirs et vous détendre (le sport, la lecture…). Vous êtes aussi moins stressé(e) en télétravail, ce qui diminue les risques de dépression, de maux de tête ou encore de troubles du sommeil. Finalement, ce sentiment d’autonomie et de liberté améliore la satisfaction de votre travail, vous êtes plus en lien avec votre activité.

Mais avoir 100% de ses collaborateurs en télétravail, c’est possible ?

Certaines entreprises exerçaient déjà le télétravail à 100% avant le confinement. C’est le cas de Platform.sh depuis sa création il y a une dizaine d’années. Elle dispose d’environ 170 collaborateurs qui habitent aux quatre coins du monde. C’est aussi la situation qu’a choisi Buffer qui ont environ 85 collaborateurs travaillant uniquement à distance.

 

Les fondateurs de Platform.sh considèrent qu’avoir des bureaux c’est se brider à une localisation. Le télétravail permet alors de choisir parmi tous les talents du monde et de recruter les meilleurs. Ce mode de fonctionnement permet aussi d’apporter du « multiculturalisme » et donc de la diversité au sein de l’entreprise. Tout cela est un atout pour la société et sa pérennité.

 

Ce fonctionnement plaît aux fondateurs et aux collaborateurs c’est pourquoi ils ont décidé de continuer sur ce chemin. Mais, dans les grandes entreprises, aucune n’est en 100% télétravail. Même si Mark Zuckerberg souhaite voir Facebook comme l’entreprise qui va changer le monde du télétravail, en devenant une entreprise 100% télétravail dans le futur. Affaire à suivre.

 

Même si le télétravail occupe une place importante dans l’actualité, il n’est pas nouveau. Il existait avant le confinement grâce à la loi du 29 mars 2018 qui autorise et encourage le recours à cette méthode. Mais le confinement fut une phase de test pour les sociétés, et cette phase est majoritairement réussie. Et vous, vous imagineriez-vous passer 100% en télétravail ? Avec le confinement, toutes les entreprises ont dû s'adapter et, à l'heure du "retour à la normale" il est nécessaire de faire un bilan de cette expérience afin de trouver un nouveau rythme. Pour trouver celui qui convient à la majorité, il faut prendre le temps d'échanger avec les équipes et faire preuve de flexibilité. Cela permet une meilleure compréhension des attentes de chacun en termes d'organisation, et donc de télétravail. La direction pourra ensuite les mettre en perspective avec les besoins de l'entreprise et prévoir les aménagements nécessaires en matière d'équipement, de sécurité ou encore de travail collaboratif afin de les atteindre